Valeurs

Présentation de nouveaux aliments pour les bébés allergiques

Présentation de nouveaux aliments pour les bébés allergiques


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Les parents peuvent aider à empêcher leurs enfants de développer des allergies alimentaires en suivant une série de lignes directrices et de recommandations telles que l'introduction d'aliments dans l'alimentation de leur bébé un à la fois et en attendant de leur offrir à l'âge recommandé.

Tout d'abord, il est conseillé d'allaiter exclusivement le bébé à la demande pendant les six premiers mois de sa vie. Dans un second temps, il convient d'attendre l'âge recommandé pour incorporer certains aliments dans l'alimentation des enfants et d'introduire de nouveaux produits un par un pour observer la réaction de l'enfant après la digestion de chacun.

Éviter le lait de vache et les produits laitiers pendant les six premiers mois de la vie de votre bébé aide les bébés à risque de développer des allergies alimentaires. Les suppléments, y compris les préparations à base de lait de vache, ne doivent pas être incorporés avant l'âge de six mois. Il est également important d'éviter de proposer des aliments solides au bébé pendant les quatre premiers mois car cela augmente le risque d'allergies jusqu'à 10 ans.

Les aliments doivent être ajoutés un par un et en petites quantités. Il est conseillé d'éviter que les bébés mangent des aliments mixtes, tels que du porridge composé de plusieurs fruits ou de divers types de céréales, jusqu'à ce qu'ils aient confirmé qu'ils ne sont allergiques à aucun de ses ingrédients. Une fois le risque allergique évalué à partir des antécédents familiaux, l'enfant doit commencer à consommer des produits laitiers à 12 mois et des œufs de poule à partir de 24 mois, en attendant au moins 36 mois avant d'inclure les arachides, les noix, le poisson et les crustacés.

Lait: Chez les très jeunes enfants, le lait est la principale cause de réactions allergiques. Une fois l'allergie au lait confirmée, tout le lait et tous les produits laitiers doivent être éliminés de l'alimentation. Il ne doit pas être consommé même en quantité infime. Si votre enfant est allergique au lait, le médecin peut vous recommander de lui donner une formule de caséine hydrolysée qui fournira la nutrition trouvée dans les préparations à base de lait. La formule d'hydrolysat de caséine contient des protéines, mais elle a été désintégrée d'une manière différente des protéines du lait et n'est pas aussi susceptible de provoquer une réaction allergique.

Les enfants allergiques au lait peuvent recevoir une formule à base de soja, une fois qu'il a été établi qu'ils ne sont pas allergiques au soja. Des alternatives aux autres nutriments importants trouvés dans le lait sont les légumineuses, les viandes, les noix et les grains entiers.

- Les œufs. S'il est confirmé que l'enfant est allergique aux œufs, vous devez éviter les œufs sous toutes ses formes. Les œufs sont une bonne source de biotine, d'acide folique, d'acide pantothéinique, de riboflavine, de sélénium et de vitamine B-12. Un problème qui peut survenir avec le régime d'exclusion des œufs est que l'utilisation de produits à base de céréales peut être limitée, car beaucoup d'entre eux sont fabriqués avec des œufs. Si vous enlevez à la fois les céréales et les œufs, votre bébé pourrait ne pas consommer suffisamment de fer et de vitamines B.

- Les légumes. Les légumineuses sont de riches sources de protéines végétales. Cette famille comprend les pois, les haricots rouges, les lentilles, le soja, les pois chiches, les haricots pinto rouges et les haricots rouges. Le soja, parmi les légumineuses et les arachides, comme les noix, sont les produits les plus allergènes.

- Le poisson. Outre les protéines, le poisson contient de la niacine, du phosphore, du sélénium, des vitamines B6 et B12, du fer, du magnésium et du potassium. Il est conseillé aux enfants allergiques à une variété de poissons d'éviter tous les types de poissons.

- Les fruits de mer. Les réactions allergiques à divers crustacés ou mollusques (crevettes, crabes, homards, crevettes, écrevisses) et mollusques (palourdes, huîtres et pétoncles) sont courantes chez les adultes. Les personnes allergiques à l'un de ces aliments doivent être très prudentes lorsqu'elles en mangent.

Une fois qu'un enfant a eu une réaction à un aliment, la tendance naturelle est d'éliminer complètement cet aliment du régime. Cependant, l'élimination des aliments non confirmés qui provoquent une réaction peut avoir des effets néfastes sur le développement de l'enfant, tels qu'un poids insuffisant, une taille insuffisante pour l'âge et un malaise général. Par conséquent, avant d'éliminer tout aliment de l'alimentation de votre enfant, parlez-en à votre pédiatre pour établir sans le moindre doute qu'il y a une allergie alimentaire. Une fois l'allergie confirmée, travaillez avec une diététiste professionnelle pour éliminer la nourriture problématique et offrir une alimentation bien équilibrée.

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à Présentation de nouveaux aliments pour les bébés allergiques, dans la catégorie Allergies sur site.


Vidéo: Les allergies alimentaires de lenfant - Question Nutrition (Juin 2022).


Commentaires:

  1. Rinji

    Je pense que tu as tort. Discutons de cela. Envoyez-moi un courriel à PM.

  2. Lynessa

    Je suis désolé, mais je pense que vous vous trompez. Je suis sûr. Je peux défendre ma position. Envoyez-moi un courriel à PM, nous parlerons.

  3. Galvarium

    avec intérêt, et l'analogue est?

  4. Placido

    Bravo, quelle est la bonne phrase ... une merveilleuse pensée

  5. Camren

    I advise you to visit the website where there are many articles on this matter.



Écrire un message